mardi 4 janvier 2022

UN SOURIRE ET PUIS S'EN VA, AINSI EN VA LA VIE...


                          
        Nous parcourons les cycles des saisons sans percevoir le lien incessant qui nous relie aux multiples changements. Fatigue, apathie, troubles du sommeil, du moral, ces symptômes répétitifs s'enracinent au fils du temps passé sur notre ligne de vie. Encombrés par ces ombres nous les combattons plutôt que de les accueillir. Enchainés par nos croyances nous devenons stériles d'un futur différent. Nous ne rêvons plus, seul un sourire persiste lors d'un souffle, suspendu à un loisir ou à une soirée partagée. Nous restons attachés à nos biens les mains pleines de doutes, de peurs, de colères sans faculté de déposer nos pseudo-armes-amulettes à même la terre. Se relever, prendre le temps d'une nouvelle écoute, ouvrir le regard et laisser perler ses larmes vers l'élément Eau. Puissions-nous nettoyer nos tâches intérieures de leurs blessures cicatricielles. Entre resserrement et délivrance, ainsi en va la Vie. Libérer ses mains, observer ses paumes pour y trouver un mouvement nouveau, une sensibilité créatrice offerte au monde. 

Puissions nous préserver ou créer cet Être aux mains libres...Puisse-il bâtir, offrir, effleurer, caresser, accueillir une autre main...    



...ff...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire