lundi 4 janvier 2021

QUE LA LUCIDITE SOIT L'APÔTRE DE NOTRE ÊTRE




Nous observons et échangeons à travers des relations dont les contours sont flous. Nous avons beau régler la mire mais rien n'y fait, les évènements restent imprécis. Finalement nous finissons par nous y habituer et nous contenter d'une respiration lourde et sans forme. C'est à ce moment précis que le loisir vient nous sauver ! Et quand il nous est enlevé nous percevons comme une ombre la présence de l'ennui mortel....

samedi 19 décembre 2020

LA FIN DU CREPUSCULE SOLSTICIEL 2020 POUR UNE ODE A LA LUMIERE 2021


Faisant suite à cette année où le flou a régné en maître, osons transformer nos peurs pour éveiller notre Être. Telle une onde se déployant vers le sacré, laissons l'Ode à la lumière nous éclairer. Sachons nous découvrir, observer un nouvel horizon, donnons vie à nos rêves en dansant sur une même chanson. Dessinons des paysages, créons des parfums, trouvons des couleurs,  pour que l'ivresse du vivant remplissent nos cœurs. A l'aube de 2021 et en relisant le poème de Pablo Néruda, tenons le comme un miroir, fièrement devant notre regard. Et n'oublions pas qu'il suffit de peu de choses pour que demain se métamorphose.

                                                                                                                                  ...ff...


Il meurt lentement
                                                celui qui ne voyage pas,

mardi 31 mars 2020

SACHONS RENDRE FERTILE CE QUE NOUS SOMMES

La quinzaine passe, le rythme se délite. Le temps de l'incubation intime est passé. Que reste t-il ? de quoi avons nous accouché ?  savons nous rendre fertile l'ennui ? les vidéos qui circulent, les films qui nous occupent, les livres qui nous évadent. Que sont-ils ? une fuite, le prolongement confiné du consumériste , une manière de se rassurer  du continuum de la vie ?  un nouvel espace apparaît mais les comportements d'antan sont tenaces. Savons nous rendre fertile l'ennui ? un souffle venu de l'infiniment petit nous traverse. Certains en paient le prix fort ! Que reste-t-il aux autres ? plus le temps se déroule et plus il nous invite à la différence. Il est pourtant toujours le même depuis des millions d'années. Plus le temps glisse et plus il nous apporte le rythme. Il est pourtant le même depuis des milliers d'années. Plus le temps se déploie et plus  le silence nous porte. Il est le même, pourtant, depuis hier ! Savons nous rendre fertile l'ennui ? ce n'est pas n'importe quel rythme. C'est le notre ! le temps nous invite au voyage. Retrouver notre propre mouvement salvateur. Nous autoriser à nous extirper de notre masse. Du rythme imposait par le quotidien. A travers lequel n'est perçu que l'ombre de notre souffle. Savons nous rendre fertile l'ennui ? Nous tournons en rond, nos émotions s'échauffent. Notre corps, cette terre où coule la source régénératrice.  Ce support de notre histoire. Les cicatrices visibles et celles cachées. Les sourires ouverts et ceux enfouis. L'ennui comme outil de ce retour à soi ! Accueillir son rythme, sa respiration, ouvrir ses yeux intérieurs. Savons nous rendre fertile l'ennui ?  transmuter ses comportements sans savoir où cela nous mène. Se confier  à son corps absent. Au geste manquant. Ecouter cette Terre abandonnée. Ne pas laisser notre esprit en friche. Respirer ce nouvel équilibre. Puisse notre âme se libérer de notre vivant. Sachons rendre fertile, ce que nous sommes.

A tout ceux et celles qui ....passent....
...ff...   


      

samedi 14 mars 2020

CORONAVIRUS - COVID 19 et ENERGETIQUE CHINOISE TRADITIONNELLE



Le 31 décembre 2019, l’organisation mondiale de la santé (L’OMS) a été informé par les autorités chinoises de plusieurs cas de pneumonies d’allure virale et de cause inconnue, groupées dans la ville de WUHAN. La majorité de ces cas avait un lien étroit avec le marché d’animaux vivants. Le 9 janvier 2020, l’OMS annonce la découverte d’un nouveau coronavirus appelé le SARS-CoV-2.....

vendredi 17 janvier 2020

L'HIVER EST IL L'ALLIE DE NOTRE SANTE

Lettre à Monsieur L'Hiver,



Oh Notre bel Hiver,
Si seulement le froid soufflé sur notre corps pouvait nous renforcer, nous pourrions vous apprécier et vous vénérer comme il se doit.

mercredi 15 janvier 2020

ANNÉE 2020, L’ANNÉE DU BEAU



Nouvelle année, nouvelles perspectives d'avenir accompagnées du souffle de Janus qui porte un double regard sur le passé et le futur, Gardien.......